la Garde des Dragons Noirs

Communauté de joueurs de mmorpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une situation difficile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nolwenath
Dresseuse d'ours
avatar

Nombre de messages : 1472
Age : 35
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Une situation difficile   Mer 19 Jan 2011 - 0:20

Alors tout d'abord mes excuses pour mon départ précipité de ce soir... J'avais le coeur au bord des yeux à un point que cela me faisait trop mal, je n'arrivais plus à m'amuser alors que pourtant, je venais de passer un niveau (petite dédicace à will').

Je l'ai dit à certains d'entre vous parce que je me sens proche d'eux grâce aux années passées ensembles mais vu que de toute façon, ça ira en empirant, je vais vous dire la raison de mon émoi.

Mon père s'appelle Loïc, il a 51 ans et travaille aussi en Centrale Nucléaire comme moi...

Jusqu'en octobre dernier, à part un sérieux mal de dos, tout allait bien...

Malheureusement, son mal de dos s'est aggravé et il a fini par ne plus pouvoir marché tellement cela lui faisait mal. Après des semaines à souffrir à la maison malgré les médicaments, un médecin se décide à forcer les rendez vous pour passer des radios, scanner et autre... Au final, un souci à l'une de ses hanches est diagnostiqué et fin octobre, il entre à l'hôpital.

Depuis, il n'est plus sorti...

Après s'être fait opéré pour son problème de hanche, les médecins ont découvert peu longtemps après des traces cancéreuses sur ses poumons. Toute la famille avait l'espoir que cela ne soit vu assez tôt vu son âge pour être traité efficacement... Mais cela a trainé en longueur, peu d'informations nous ont été donné. Les médecins cherchaient un traitement adapté pour sa chimiothérapie et sa radiothérapie... Tant mieux, on pensait tous...

Mais Noël est venu, mon père l'a passé tout seul à l'hôpital devant un repas pas vraiment réjouissant... On est tous venu le voir avant la fête pour lui signifier qu'on pensait à lui. Lors de la soirée, on a rigolé mais nos têtes étaient ailleurs...

Toujours est il qu'à mon retour chez moi, je l'appelle dans sa chambre tous les jours pour lui parler, lui dire que je pense fort à lui, que je l'aime, pour papotter, pour lui dire des blagues stupides qui ne font rire que moi. La plupart du temps, cela va sauf quand il est... ailleurs, complètement à l'ouest. La cafard est là mais bon, vu qu'il n'y a toujours pas de nouvelles de son traitement, on se rassure du mieux qu'on peut.

Le réveillon du nouvel an suit et rebelote... Sauf que cette fois, je ne suis pas auprès de lui... Ma mère est passée le voir, ma soeur aussi mais au final, ils sont bien moins nombreux... J'imagine qu'il a dû se sentir vraiment seul. Je l'aurai vraiment mal vécu à sa place... Pendant ce temps là, toujours pas de nouvelles pour son traitement.

Puis, il y a deux semaines, alors qu'il va à Angers pour se faire enlever une petite réserve sous cutanée pour la morphine, son retour nous inquiète... Il est très fatigué, épuisé... Et là, le médecin demande à parler à ma mère : Mon père a un cancer généralisé des os, la chimiothérapie est annulée, c'est trop tard pour lui. Bien évidemment, le médecin a pris des gants pour le dire... Mais cela nous a tous fait l'effet d'un gant de boxe ! Son estimation pour la durée qu'il reste à mon père : quelques jours à quelques semaines.

Cela fait une bonne semaine et demi qui vient de s'écouler... Je ne dors plus, je n'y arrive plus vraiment.

La semaine dernière, j'ai craqué et je suis allé à Cholet pour le voir, la peur au ventre... J'ai jamais ressenti un tel besoin d'être auprès de lui, pour lui montrer combien je regrette tous les années de l'âge idiot où on insulte son père, qu'on le prend pour un con sans savoir que nous même qui le sommes. Je n'arrive toujours pas à dormir mais je le vis mieux, un peu mieux en tout cas...

Mais le voir, il a tellement changé en une semaine et demi... Il a beaucoup maigri, il n'a plus aucune force. Pas même celle pour parler... Le traitement dans l'hôpital (et je sais bien que les infirmières ne peuvent pas s'occuper de lui en permanence) est limite, j'en ai eu les larmes aux yeux en le découvrant à mon arrivée à l'hopital dans le noir, pas une lumière allumée et vu qu'il ne dort pas, on peut imaginer sans peine qu'il angoisse... La chose qui me révolte le plus : laisser un mourant avoir peur...

A mon retour de Cholet, je joue... Je joue pour oublier un peu ce quotidien. Je n'arrive pas à me concentrer, je n'arrive pas à être efficace, j'ai perdu toute motivation... Malgré tout, j'ai repris le boulot... Un peu suicidaire mais bon, au moins cela me sort de la maison. Quelque part, je me suis mis à penser que la situation s'éterniserait... Que je ne perdrai peut être pas mon père, celui que j'ai réappris à aimer de tout mon coeur ces dernières années !

Et ce soir, ma mère m'appelle : "Julien, papa, cela n'allait pas ce soir... Il n'arrive plus à parler, il ne peut presque plus bouger ses bras. Il a pleuré avant que je parte..."

Dans ma tête, je me suis dit : "Demain, ou après demain, c'est fini...".

Bon sang ! Il a juste 51 ans, il lui restait encore plein de choses à vivre ! Il n'a même pas pu profiter de son petit bateau qu'il a acheté à Pornic! Il commençait à peine à vivre enfin après avoir travaillé sans relâche pendant des dizaines d'années en déplacement...

Je n'ai pas envie qu'il parte ! Non ! Mais pourtant, je vais devoir le laisser partir ! Je sais ça depuis deux semaines, je n'arrive plus à dormir et à l'heure où j'écris ça, je sais que je n'arriverai pas à dormir encore... On ne cesse de me dire que je dois continuer à vivre ma vie mais bon sang, comment faire sans lui? Je ne dis pas qu'il me tenait la main mais j'appréciais de l'appeler une fois par semaine pour lui parler, lui demander conseil, peut être pour lui montrer que son fils tient à lui...

Voilà, je vous ai tout dit...

Je ne sais pas si j'ai le droit de vous en parler, certains à juste titre se sentiront gêné voir dérangé et si ça arrive... Je comprendrai que l'on retire mon message. Mais vu que vous êtes tous comme une seconde famille, les cadeaux de Noël en moins, je me suis dit que vous comprendriez peut être pourquoi j'ai pu avoir des mots un peu sec sur le vocal (je ne m'en rends pas compte... je suis tellement à l'ouest), voir sans joie tout court à jouer tout seul dans mon coin... J'essaie de rire un peu, cela marche un temps mais ça ne dure pas...

Merci à vous pour avoir pris le temps de lire ces quelques lignes...
Revenir en haut Aller en bas
Ginolwen
Psychopathe caféinomane


Nombre de messages : 396
Age : 38
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mer 19 Jan 2011 - 8:18

Julien,

Avais tu le droit de nous dire ça? Je ne sais pas, et franchement, tant mieux que tu l'aies fait... si ça permet de te soulager un petit peu...

On est jamais prêt à perdre des proches... et encore moins ses parents.

Je suis de tout cœur avec toi...


Bon courage.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Kalean

avatar

Nombre de messages : 137
Age : 38
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mer 19 Jan 2011 - 9:06

Je pense que c'est bien, voire salvateur de pouvoir exprimer ce qu'on ressent dans ce genre de circonstances.

Il peut etre difficile pour les autres de trouver les mots justes en retour, d'ailleurs je seche un peu...

Je ne sais pas quelle est la formule ou la chose a dire pour alléger un fardeau comme le tiens, meme si je suis aussi passé par ce genre de difficultés...

Quoiqu'il en soit, si tu ressens le besoin d'en parler a l'avenir, sache que tu peux le faire en toute liberté avec moi, et que mes pensées t'accompagnent dans cette épreuve.


Cédric
Revenir en haut Aller en bas
Nini
Floudeuse professionnelle
avatar

Nombre de messages : 1566
Age : 64
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mer 19 Jan 2011 - 9:12

Julien....je ne sais pas si ce que je vais te dire va t'aider, j'aurais pu le faire en MP mais comme tu dis, tout le monde peut lire parce que, justement, on est comme une *p'tite famille d'amis*.

Mon papa est décédé d'un cancer généralisé il y a 17 ans. Je l'ai vu dépérir aussi....Lui un bon vivant, plein d'humour, un vrai paysan dans le bon sens du terme.
Il aimait la vie....Il n'avait pas acheté de bateau mais une petite caravane et la moitié de l'année il partait avec ma maman se balader dans toute la France, même après sa première opération de la gorge...Il ne parlait qu'en fermant le trou de sa trachéo avec sa main.
Et petit à petit, il a maigri, s'est affaibli, lui qui pesait dans les 130 kg.....il perdait du poids.
Lui qui aimait manger....il chipotait, rien ne passait.
Examen etc...etc....la maladie touchait tout son système digestif, estomac etc.....

Lui il était en Charente et moi dans l'Aude, loin....Mais j'ai fait aussi la navette, souvent.
Je lui ai écrit et ma mère m'a dit que ma dernière lettre il l'a gardé précieusement.

Mais le plus important, c'est justement d'avoir pu lui dire combien je l'aimais et aussi....c'est important....Je lui ai demandé pardon pour toutes les mauvaises choses que j'avais pu lui dire, parce que, comme tu dis, quand on est jeune, on dit des trucs à ses parents qui sont abominables.
Eux, ils font ce qu'ils peuvent pour nous éduquer, élever correctement, mais on ne le voit pas, on le sait pas.
C'est plus tard....quand on a assez de maturité, qu'on peut le réaliser.

Et mon papa est parti doucement, à la maison, parce que lui ne voulait pas rester à l'hôpital et que nous non plus nous ne voulions pas le voir dans une structure où tout est anonyme et où les gens sont laissés seuls face à leur détresse.
Il avait de la morphine....Il s'est endormi paisiblement, sereinement, entouré comme jamais il n'aurait pu l'être.

Il me manque encore parfois....son humour, sa joie de vivre....Mais on n'a pas le droit non plus de se laisser aller.
Sur le moment, l'absence est une grande douleur, on fait tout le temps des retours en arrière, on pense à des trucs dans le genre : ha si j'avais su j'aurais .....
Mais ça ne sert à rien du tout, sauf à faire du mal.

La vie est là Julien, quoique tu puisses penser dans le temps présent.
Voir un de ses proches souffrir et ne rien pouvoir faire c'est terrible.
Toi, tout ce qu'il te reste, c'est être présent comme tu le fais, lui redire que tu l'aimes, lui demander pardon pour ne pas avoir été toujours un bon fils, lui tenir la main....

Je dois rajouter que ce qui m'a soutenue, aidée, c'est ma foi en Dieu. Tout le monde ne crois pas, moi si et c'est ma grande force.

Et ta force tu peux aussi la puiser dans ceux qui t'entourent, le reste de ta famille, Sophie, tes amis....c'est un soutien extraordinaire.
Tu as ta maman, entoure-là, aide-là, aime-là encore plus, elle va en avoir besoin.
Et si tu as des frères et des soeurs, à vous tous ça va aller.

Ta souffrance, on doit être quelques-uns à la connaître parmi tes amis sur ce forum.

Courage Julien, tu n'es pas tout seul et si tu veux papoter, ne te gène pas, effectivement ça soulage énormément de pouvoir partager ce genre de moment.

Quand le papa de mon fils le plus jeune s'est donné la mort (mon fils avait 3 ans), j'ai cru tomber folle....Donc je sais ce que tu ressens exactement.

Je te fais plein de bisous d'amitié Juju.

Nini.

Revenir en haut Aller en bas
jakobi
Maître bijoutier
avatar

Nombre de messages : 1365
Age : 69
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mer 19 Jan 2011 - 10:33

C'est presque la larme à l'oeil que j'ai terminé de lire ton message Julien.
Je ne me suis pas demandé si tu avais à le faire ici. J'y ai vu surtout une preuve d'amitié envers nous tous.
Tu y as mis beaucoup d'amour et tant de peine et je ne peux qu'essayer de te dire que je comprends ce que c'est de perdre ses parents ou de voir un être cher ne plus être que l'ombre de lui même.

Pour ton papa , tu ne peux hélas rien faire d'autre que lui montrer que tu es là , que tu l'aimes et qu'il continuera toujours à vivre en toi , avec tout ce qu'il t'a apporté.

Et puis , quand l'IRL est parfois si difficile , si tu y trouves un peu de soulagement aux idées qui t'empêchent de dormir , ta présence IG n'est en rien une gêne dans une petite communauté de copains comme l'est la Garde.

Bien amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Heliodore
Francisque-à-Brèles
avatar

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 17/01/2010

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mer 19 Jan 2011 - 16:41

Salut Julien,

Je comprend très bien ton état d'esprit, cela fera deux ans dans trois jour que ma mère est décédée. Elle avait 56 ans et cela faisait plus de 20 ans qu'elle était malade. A la fin elle pesait 40 kg et avait besoin de 3 grosses bombonnes d'oxygène par semaine. Et j'aurai vraiment aimé qu'elle atteigne l'age que ma grand mère avait quand elle est partie l'année dernière à 95 ans.

La douleur est d'autant plus grande quant cela survient soudainement. J'ai eu plusieurs années pour m'y préparer. A ma dernière visite, noël 2008, j'ai intuitivement su que ce serait la dernière fois, mais je n'ai pas voulu me l'avouer et lui exprimer mon sentiment alors qu'elle continuait à se battre. J'ai soutenu mon père et continu à le soutenir car il culpabilisait énormément à sa disparition. Nous n'avons pas su lui dire avant combien nous l'aimions car l'un comme l'autre nous avons du mal à exprimer nos sentiments. Nous le regrettons.

Tu as la chance de pouvoir lui dire encore combien tu l'aimes et que tu ne l'oubliera jamais. Gardes les bons souvenirs et oublies les mauvais.
Mais il ne faut pas s'enfermer dans la douleur (c'est facile à dire). Profitez ensemble de ces derniers moments, le plus terrible c'est la solitude.

C'est un peu décousus, je ne sais pas si je t'ai un peu réconforté. Mais il paraît qu'il vaut mieux exprimer sa douleur que l'intérioriser. Je devrais suivre moi même plus souvent ce principe.

Amitiés.

Loïc


Revenir en haut Aller en bas
Bahaal
Tel Chat, tel Maître
avatar

Nombre de messages : 4309
Age : 44
Date d'inscription : 26/01/2005

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mer 19 Jan 2011 - 16:46

Message émouvant qui m'a laissé au bord des larmes, et, comme je te l'ai dit IG lorsque tu m'as annoncer cette terrible nouvelle, j'ai beaucoup de mal à trouver les mots justes face à une telle épreuve, cette maladie, qui a également emporté un membre de ma famille.
N'hésite surtout pas si tu ressent le besoin de parler, ici, IG ou au téléphone, je suis de tout coeur avec toi.

Cyril
Revenir en haut Aller en bas
Cynedra
Brindille (Kurutani)
avatar

Nombre de messages : 2956
Age : 45
Date d'inscription : 13/03/2005

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mer 19 Jan 2011 - 18:11

Je ne sais que te dire, Julien, sinon ce que j'ai déjà pu te dire en privé. Je ne saurais trouver les mots justes.

Bien que j'aie perdu mon père il y a deux ans, nos situations respectives sont très différentes, et pour tout dire je commence à réaliser ce que j'ai perdu seulement depuis quelques mois, ainsi que les regrets de n'avoir pas pu lui dire certaines choses avant qu'il décide de partir avant l'heure.

Appuie-toi sur tes proches, que ce soit ta famille ou tes amis, fais ce que tu peux pour que s'il parte bientot, ce soit l'esprit tranquille et le coeur aussi léger que possible. L'instant présent est redoutable à vivre c'est évident. On n'est jamais prêt à perdre ses parents, même si on sait tous que ca doit bien arriver un jour. Toujours on espère.

Si tu as besoin de parler, n'hésite pas, c'est souvent mieux que de garder pour soi.

Will.

=======================================================================
Will.

Aka.... Kurutani, Cynedra, Dwilek, Kanaa, Dweelan, Myrniel, Cynned, Glyneth, ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dragonsnoirs.net
O'Cothan

avatar

Nombre de messages : 1588
Age : 40
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mer 19 Jan 2011 - 19:36

Julien,

je suis plus doué pour sortir des vannes pourries que pour trouver les bons mots dans les moments comme celui-ci.
Néanmoins je suis sincèrement de tout coeur avec toi.

Et je partage l'avis de tous, n'hésite pas à en parler si ça peut t'aider et si ça te fait du bien.

Sébastien


=======================================================================
Revenir en haut Aller en bas
Nolwenath
Dresseuse d'ours
avatar

Nombre de messages : 1472
Age : 35
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mar 25 Jan 2011 - 11:50

Merci à tous pour vos mots de sympathie...

Mercredi soir dernier à 19h30, mon père est parti mais pas seul... Ma famille l'entourait en lui tenant la main.

L'enterrement a eu lieu hier, désormais il va falloir vivre sans lui mais pas sans penser à lui.

Je tenais à vous expliquer la raison de notre absence à Sophie et à moi du week-end dernier, nous reviendrons certainement en milieu de semaine...

Revenir en haut Aller en bas
Heliodore
Francisque-à-Brèles
avatar

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 17/01/2010

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mar 25 Jan 2011 - 12:37

Mes sincères condoléances à toi et à ta famille.
Prenez le temps qu'il sera nécessaire pour surmonter cette épreuve.
Nous serons là à votre retour.

Amitiés

Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Nini
Floudeuse professionnelle
avatar

Nombre de messages : 1566
Age : 64
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mar 25 Jan 2011 - 12:59

Ta peine est la nôtre Julien.
Comme l'a dit Loïc, nous sommes tous là pour ton retour et celui de Sophie.
Bon courage...tu n'es pas seul.
Toutes mes condoléances Julien ainsi qu'à toute ta famille.
Je te fais plein de bisous d'affection et d'amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Ginolwen
Psychopathe caféinomane


Nombre de messages : 396
Age : 38
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mar 25 Jan 2011 - 14:55

Toutes mes condoléances...



Et je pense bien à vous.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Sael

avatar

Nombre de messages : 399
Age : 36
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mar 25 Jan 2011 - 17:59

Toutes mes condoléances Ju et bon courage dans ces moments difficiles.

Nico
Revenir en haut Aller en bas
O'Cothan

avatar

Nombre de messages : 1588
Age : 40
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mar 25 Jan 2011 - 18:12

Toutes mes condoléances Julien.

Courage. Je pense bien à toi.

Sébastien

=======================================================================
Revenir en haut Aller en bas
jakobi
Maître bijoutier
avatar

Nombre de messages : 1365
Age : 69
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mar 25 Jan 2011 - 19:15

Mes sincères condolèances à toi Julien et à ta famille.
Courage , à vous tous , à bientôt.

Jako
Revenir en haut Aller en bas
Bahaal
Tel Chat, tel Maître
avatar

Nombre de messages : 4309
Age : 44
Date d'inscription : 26/01/2005

MessageSujet: Re: Une situation difficile   Mar 25 Jan 2011 - 21:57

Céline se joint à moi pour te présenter nos sincères condoléances ainsi qu'à ta famille.
On pense bien à vous, courage, la douleur s'effacera et laissera place aux souvenirs.

On vous embrasse,
Céline et Cyril.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une situation difficile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une situation difficile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cartes de situation
» [Sets] Choix de Bionicle difficile.
» situation aeroport
» Point sur la situation en Lybie
» Décision difficile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la Garde des Dragons Noirs :: SALON DE VIE COMMUNE :: Autour d'un feu de camp-
Sauter vers:  


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit