la Garde des Dragons Noirs

Communauté de joueurs de mmorpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De la Trempe d'un Acier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nolwenath
Dresseuse d'ours
avatar

Nombre de messages : 1472
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: De la Trempe d'un Acier   Lun 10 Jan 2011 - 22:59

Il y a bien longtemps...

Le vent chariait les flocons de neige tombant sur les reliefs escarpés de l'Ered Luin et parmi ce paysage de désolation blanche se faufilaient avec difficulté deux silhouettes de petites tailles.

Chacun portant un sac visiblement lourd, la progression semblait difficile voyant à tour de rôle chacun tomber dans l'étendue neige. L'habituel cri primal de la nature fut rapidement pris de court face à la colère des deux êtres.


"Torlak, penses tu que l'on sera arrivé pour la nuit?" Fit le premier nain à la barbe argentée, des marques de fatigue autour des yeux.

"Crénom ! J'l'espère bien ! L'indication des Longues Barbes sont pour l'instant correct ! Regarde le pic rocheux là bas ! On y est presque !" Répondit le second à la barbe charbonneuse.

"Ah? De la blanquette, fabuleux, confrère ! Mais... Comment vous appelez vous déjà?" Ajouta le nain à la barbe argentée en se la grattant mécaniquement.

"Rah ! Crénom di diou ! Skarormr ! Vas tu enfin mettre dans ta petite tête que je suis ton frère ! Torlak !" Rugit il avant de s'effondrer une fois de plus dans la neige.

"Ah oui ! Maudite mémoire ! Torlak, mon frère !" Répondit Skarormr un peu ailleurs.

"Rah ! C'coup qu't'as pris sur la tête, ç't'a pas arrangé !" Maugréa Torlak.

Le vent redoublait en puissance comme un prédateur avide d'enterrer sa proie sous un tas de neige à tel point que l'on fut incapable de distinguer la couleur des barbes des deux frères.

"Oh ! Oh ! Une route, Torlak ! On l'a trouvé !"

"Ah ! Crénom di diou ! J'le savais que c'groupe d'Longues Barbes était fiable ! Palais de Thorin, nous voilà !"

Se précipitant vers la voie dégagée, tout leur attirail sur le dos, ils regardèrent plus en amont de la route pour le moment couvert par un épais brouillard.

"Crénom ! Nous voilà au bout du voyage, Skarormr... L'temps pour le clan Trempacier des Monts du Fer d'faire ses preuves est enfin arrivé !"

"Torlak?"

"Oui?"

"La blanquette? Vous la servez à quelle heure?" Dit Skarormr en se grattant mécaniquement la barbe.

"Crénom di diou !!!"

Le rugissement du nain se fit entendre alors jusqu'à plusieurs centaines de mètres...
Revenir en haut Aller en bas
Nolwenath
Dresseuse d'ours
avatar

Nombre de messages : 1472
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: De la Trempe d'un Acier   Mar 11 Jan 2011 - 13:19

"Crénom ! C'pays manque d'classe..." Dit Torlak gromellant un peu.

Face à lui s'étendait le Pays de Bree et sa verdure luxuriante mais aussi tous ses dangers divers et variés...

"Quel voyage pénible, Crénom, quelle idée de vivre ici ! Rien n'vaut une belle montagne, j'vous le dis !" Continua t'il sur le même ton.

Le soleil faisait briller les écailles grises de son armure, son bouclier et sa hache finement aiguisée lui donnait un air de féroce combattant. Pile ce qu'il recherchait !

"Bon, c'par où le Poney Fringant... Crénom ! J'espère qu'elle s'ra là au rendez vous !"
Dit il en se caressant la Barbe. "Il paraît qu'la bière y est bonne en tout cas."

Le nain s'avançait sur la chemin pavé de l'ouest en réfléchissant à cette rencontre au Palais de Thorin quelques mois plus tôt avec cet homme plutôt sinistre, un certain Sombrecorbeau. Intriguant, peu causant, même un peu inquiétant mais un redoutable combattant face à ces gobelins. Ce dernier après quelques temps lui avait conseillé de rencontrer une certaine Cynedra Vertebrindille, une femme exceptionnelle dôté d'un grand sens de l'honneur.

"Hmm... Crénom, ça reste à voir mais bon. La Garde des Dragons noirs... Crénom ! Ca sonne bien... Allons la voir et j'aviserai..." Finit il par s'avouer pensivement.

Oui, une confrérie ne pouvait que renforcer ses raisons d'être là...
Revenir en haut Aller en bas
Nolwenath
Dresseuse d'ours
avatar

Nombre de messages : 1472
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: De la Trempe d'un Acier   Mer 12 Jan 2011 - 0:39

Quelques mois plus tard...

Les ombres émises par les hautes falaises des Ram Duath semblaient s'épaissir à mesure que la présence maléfique de l'Angmar s'infiltrait à même la roche. Pourtant, parmi ce lieu de désolation se cachait un petit hâvre de paix dont l'avenir incertain dépendait du courage des aventuriers de passage.

La nuit était bien noire et les feux du petit campement des fils de la terre étaient déjà bien rougeoyant quand le cliquetis de l'armure d'écaille de Torlak Trempacier trahit sa présence. La légère brume rencontrée dans les Hauts du Nord donnait un aspect brillant plutôt étonnant au nain, ce qui fit sourire les géants.


"Crénom ! Fils de la terre, j'm'appelle Torlak Trempacier des Monts du Fer ! Membre de la grande confrérie de La Garde des Dragons noirs !" Dit il fièrement en se tenant droit face à celui qui devait être le chef selon lui.

"Parle moins fort, petit homme... Ta voix risque de réveiller ceux qui dorment déjà. Nous connaissons ceux qui portent le même symbole que toi, qu'est ce qui t'amène ici?" Répondit le fils de la terre en inclinant la tête, montrant toute la différence de taille qui les séparaient.

"Crénom ! J'ai entendu d'la part des rôdeurs d'Esteldin qu'vous aviez besoin d'aide par ici !" Enchérit Torlak fièrement. "Qu'est c'que ma hache peut faire pour vous ici?"

Le fils de la terre secoua la tête, non qu'il ne veuille de son aide, non.

"Petit homme, ta fougue va t'amener à la mort." Finit il par dire. "Tu n'es pas d'ici, tu ne connais pas le pouvoir de l'Angmar..."

"Crénom ! Epargne moi ces avertissements et dis moi ce qu'il se passe réellement par ici... J'connais les malheurs qu'ça cause l'Angmar, je l'ai vu à Dol Dinen ou bien dans les ruines de Fornost. Crois moi, fils de la terre, je n'suis pas là pour chercher une gloire quelconque !"

Voyant le sérieux du nain malgré l'impétuosité de ses paroles, il finit par adresser un sourire et lui confier qu'un contingent d'orques venus droit d'Angmar traversait avec leurs machines de guerre les Ram Duath pour renforcer Dol Dinen. Passant un instant de réflexion, le fils de la terre ajouta que les siens avaient besoin de racines pour se nourrir ainsi que du fils de soie d'araignée.

"Et pas b'soin d'une p'tite bière non plus? Crénom !" Se mit à rire Torlak d'un air malicieux. "M'enfin, j'comprends qu'ça soit dur d'vivre ici... C'est tellement sombre qu'on s'croirait dans mes montagnes natales ! J'vous apporterai tout c'dont vous avez besoin et j'ferai en sorte que ces orques n'trouvent pas ce hâvre !"

Fronçant un peu les sourcils, le fils de la terre quitta son air détâché pour s'inquiéter auprès du nain.

"Merci pour ce que tu veux faire pour nous, petit homme, mais... Tu ne sembles pas avoir l'expérience pour les combats qui t'attendent. Beaucoup sont venus pour nous aider, beaucoup sont morts car ils n'ont pas réussi à vaincre les dangers. Tes paroles sont nobles mais..."

"Crénom ! N'crains pas pour moi, fils de la terre ! Je m'appelle Torlak Trempacier, je survivrai !" S'exclama t'il en frappant son bouclier de sa hache.

Secouant la tête, le géant cessa de montrer son inquiétude.

"Petit homme, cesse tout ce bruit ! Tu vas réveiller les miens."

"Crénom ! Pardon, ami !" Rougit il en s'excusant.

La fougue du nain fut rapidement mis en branle alors qu'il descendait la pente qui s'enfonçait dans l'obscurité. Rien à voir avec l'exploration des entrailles d'une montagne, non, les ombres d'ici semblaient vouloir vous dévorer. Les poils de sa barbe se raîdissaient ! Et sans s'y attendre, le premier danger se précipita sur lui... Tout croc dehors !

Une araignée géante voyait en ce nain un appétissant repas, malheureusement pour elle, ce dernier n'allait pas se laisser dévorer sans se battre ! Bien câlé derrière son bouclier, l'assaut de la créature fut repoussé tant bien que mal, stoppant par la même occasion sa charge rageuse. La hache prête à frapper lourdement, Torlak choisit d'avancer lentement tandis que l'araignée tournait autour de lui pour trouver une faille dans la carapace de métal. Mais son impatience la rendait de plus en plus imprudente, la faisant multiplier les tentatives folles pour atteindre une partie exposée. Et l'une d'elle lui fut fatale, la hache frappa à la tête l'araignée une première fois avec violence, une seconde puis une troisième avant qu'enfin, le silence fut retrouvé.


"Crénom ! J'aurai pu y laisser ma barbe ! C'fils d'la terre avait bien raison... Ici, j'vais devoir faire très attention sinon Skarormr n'trouvera jamais c'qu'il cherche." Se dit il à voix basse.

L'exploration des Ram Duath s'avéra pénible et épuisant, les combats s'étaient enchaînés à tel point que le nain se demandait s'il n'était pas entré dans le nid même des araignées. Soufflant d'épuisement, il s'arrêta face à l'entrée d'un petit renforcement dans la roche tous ses nerfs tendues à leur maximum.

"Crénom ! L'obscurité est encore plus épaisse là d'dans qu'ailleurs... Pourtant, j'ne vois qu'là pour trouver ces fichus racines ! Crénom di diou ! Un peu d'repos avant toutefois..." Murmura t'il.

Sortant de son sac un petit paquet, il en retira une part de tourte à l'aspect franchement délicieux. Cet instant de repos lui permit de penser à Heliodore, cette admirable petite hobbite au grand coeur ! Quelle tristesse ce qui lui arrivait avec cette amnésie !

Un cri strident le sortit de ses pensées suivi d'un bruit de battement d'ailes lugubre !


"Crénom ! Un drake ici? Les rôdeurs n'm'en ont pas parlé... J'dois vérifier ça à tout prix !"

S'enfonçant dans l'accès du renfoncement malgré la pénombre épaisse, le chemin l'amena dans une petite clairière où la vie semblait avoir été... pervertie. Qu'étaient ces femmes arborant un corps à moitié chauve-souris? Jamais jusqu'à présent le nain n'en avait rencontré... Voyant l'une d'elle dévorer les entrailles d'un orque, Torlak vit son sang se figer d'un coup. Ces créatures ne pouvaient qu'être nées d'un esprit particulièrement perverti ! Malgré tout, les racines dont il avait besoin pour les fils de la terre se trouvaient ici et foi de nain, jamais il ne manquerait à sa parole !!!

Le temps s'écoula et les premiers rayons du soleil illuminaient déjà l'horizon. Dans le petit hâvre de paix des Ram Duath, la vie avait repris son fil et le fils de la terre qui avait accueilli le nain durant la nuit ne pensait déjà plus à lui, travaillant un immense morceau de cuir. Tous s'alertèrent pensant à une incursion d'orques lorsqu'une sentinelle donna l'alerte !

Armes à la main, lances pointées vers l'assaillant, ce qu'ils découvrirent les stupéfia au plus haut point ! Torlak, l'armure en partie déchiquetée, son bouclier éventré et sa hache émoussée, s'avançait à pas lent, le souffle bruyant et lourd. Du sang coulait d'une multitude de petites plaies plutôt légères, il tenait à la main une tête de morroval. Inclinant la sienne pour regarder les géants, il brandit celle de la créature, tel un trophée, en criant une provocation nain destinée aux orques, comme un chant de victoire.

Le fils de la terre qui l'avait accueilli durant la nuit ne put s'empêcher de dire à ses confrères...


"Ce petit homme est fort, j'ai bien tenté de le résigner à risquer sa vie et pourtant, il l'a fait sans peur. Amenons le dans une tente, il doit être soigné au plus vite..."

Le nain n'arriva pas à faire les derniers pas, chutant lourdement face contre terre...

"Skarormr... Crénom ! J'ai réussi... Oui... J'peux enfin dormir un peu... Crénom ! Qu'est c'que c'te terre pue..." Gromella t'il avant que l'inconscience ne le gagne.

- HRP -


Texte inspiré d'une partie que j'ai joué seul dans les Ram Duath... La difficulté était vraiment terrible ! J'espère que vous apprécierez ce texte !
Revenir en haut Aller en bas
Nini
Floudeuse professionnelle
avatar

Nombre de messages : 1573
Age : 64
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: De la Trempe d'un Acier   Mer 12 Jan 2011 - 8:08

(hrp) Julien, ça fait plusieurs années que tes textes m'enchantent, quel que soit le nom sous lequel tu les as écrits, soit ici, soit avec Ryzom.
Selon tes persos, tu mélanges l'humour, la mélancolie, le romantisme, l'aventure, la joie, la tristesse...ce que tu écris, c'est....gouteux Smile
J'ai beau tortiller l'idée de me lancer aussi dans des textes rp, je ne me sens pas de taille. (pourtant j'aime écrire).
Bravo Julien, continue, c'est un régal. Bisous.(/hrp)
Revenir en haut Aller en bas
Nolwenath
Dresseuse d'ours
avatar

Nombre de messages : 1472
Age : 36
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: De la Trempe d'un Acier   Mer 12 Jan 2011 - 22:38

Quelques semaines avant les évènements dans les Ram Duath...

"Crénom ! Skarormr, j't'ai déjà dit qu'on était au Palais d'Thorin et pas dans l'auberge du Poney Fringant !" Grommella Torlak en tapant du pied au sol.

"Mais maître nain, je vous le dis ! Le prix de l'or ne vaut pas le coup qu'on investisse dans la blanquette ! Et puis d'abord, qui êtes vous?" Renchérit Skarormr en se grattant la barbe mécaniquement.

"Crénom di diou ! T'es irrécupérable comme frangin ! J'suis ton frère ! Crénom ! Torlak !" S'écria t'il rouge de colère.

"Ah oui... Je me souviens maintenant ! Torlak, maudite mémoire ! Roh, excuse moi ! Mais dîtes moi..." Recommença t'il dans la foulée.

"Ca suffit ! Nous avons plus important à faire ! Tu t'souviens qu'on a quelques commandes à honorer?" Dit il en fixant l'horizon depuis les hauteurs offertes par l'immense escalier qui menait au Palais de Thorin.

"Oui, je risque pas de l'oublier... Nom d'une Blanquette !" Rit Skarormr en voyant son frère se tourner aussi sec vers lui en faisant les gros yeux.

Tirant un petit chariot bourré de minerais, les deux nains profitèrent de l'arrivée d'un convoi pour pénétrer à l'intérieur de la montagne. Sans perdre une seconde, ils se dirigèrent vers la salle des Grandes Forges d'un pas vif visiblement très impatient pour le plus grand étonnement des nains et autres voyageurs qu'ils rencontraient en chemin.

Les grands feux illuminaient les grandes dalles de pierre jusqu'au sommet des plus haut piliers ! Les couleurs tiraient du blanc éclatant en passant par le orange jusque dans les rouges vif, quel magnifique spectacle pour les deux nains ! Depuis leur arrivée ici, des années auparavant, ils n'avaient de cesse de s'émerveiller...


"Skarormr, installe l'enclume ! J'm'occupe d'faire fondre tout ça ! Pense à prendre le marteau mais aussi la pince !" S'écria Torlak au milieu des martèlements des nombreux forgerons présents.

"Bien ! Dépêchez vous maître nain ! Je dois boire ma bière bientôt et la blanquette risque de refroidir !" Acquiessa Skarormr en se grattant la barbe mécaniquement.

Le minerai fondit aisément, un vrai régal pour celui qui adorait manipuler ces éléments et en très peu de temps, quelques lingots prenaient forme. Comme dans une symphonie musicale digne d'un orchestre elfique, les deux nains s'accordaient sur le moindre geste, sur la moindre technique, sur le moindre coup de marteau à donner.

En quelques heures, une armure d'acier commençait à se dessiner sous les yeux intéressés des Longues Barbes passant par là. Certes, il restait encore beaucoup de travail mais il semblait évident que celle-ci ne ressemblerait en rien à ce qu'on l'avait vu jusqu'ici.


"Dîte, vous ne pourriez pas pousser votre forge. Non pas que j'ai envie de vous mettre dehors, non, mais voyez vous, cet emplacement est le mien !" Lança un nain à la barbe rousse à peine convenablement entretenu. Voyant qu'aucun ne réagissait, visiblement très pris dans le tumulte de la forge, le nain commença à médire, à jurer et à se fâcher tout rouge.

Skarormr se retourna le visage très concentré presque en transe, fouilla dans sa petite poche à la ceinture et en tira une pierre avec une rune à l'aspect quelque peu écarlate inscrite dessus. Quelques mots commencèrent à sortir de sa bouche faisant luire le caillou dans sa main, l'incantation gagna en ferveur sous les yeux du perturbateur dont le sang se figea en un instant, des gouttes de sueur commençant à naître sur ses tempes !

Alors que tous s'attendait à voir le nain médisant disparaître dans un nuage de flammes, Skarormr se posta en un instant face à l'armure et positionna la rune rougoyante sur l'ouvrage dans un geste plein d'assurance. Une petite explosion s'en suivit... Expulsant le nain à la barbe argentée en arrière, brûlant quelques poils de la barbe du nain à la barbe couleur charbon !

Se remettant du choc, tous deux découvrirent leur ouvrage enfin terminé...


"Crénom di diou ! T'y es allé un peu trop fort Skarormr ! J't'avais dit qu'une p'tite charge suffisait ! J'espère qu'tu l'as pas détruite !" S'écria t'il les oreilles encore bourdonnantes par l'explosion.

"Oh ! C'est l'heure de la blanquette et d'une bonne bière ! Messieurs les nains, qui parmi vous est Prosper du Poney Fringant?" Dit Skarormr sur un ton enjoué tout en se grattant la barbe mécaniquement.

L'armure, pure fabrication naine par son style et sa polyvalence, était magnifique bien qu'encore un peu poussièreuse ! Et sur le torse une rune naine semblait encore... luire? Non, ça ne pouvait être qu'une illusion car on aurait cru un instant que du magma semblait y avoir été placé !

"Skarormr, j'crois bien qu'on a réussi mon frère... On l'a retrouvé la recette de notre famille." Finit il par dire quelque peu soulagé du résultat.

"Oh, magnfique alors ! Qu'on me la serve très vite alors ! Je ne voudrais qu'elle refroidisse !" Enchérit son frère d'un ton enjoué en grattant sa barbe mécaniquement.

"Crénom ! Mais d'quoi parles tu enfin?" Demanda Torlak, regrettant presque aussitôt sa question.

"Mais confrère, je parle de la blanquette, voyons !"

"Crénom di diou !!!" S'écria t'il alors que le client pour l'armure apparaissait en haut de l'escalier menant aux Grandes Forges.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la Trempe d'un Acier   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la Trempe d'un Acier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dossier artisanat (La Forge)
» Sort Ecaille d'Acier
» Le Mystérieux Crâne d'Acier sur la lune Dent-d'Or.
» comment perçer des trous de 28mm dans un panel acier ?
» Mantel d'acier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la Garde des Dragons Noirs :: LES JEUX OU NOUS SOMMES :: [F2P] Le Seigneur Des Anneaux Online :: Tranches de vie-
Sauter vers:  


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit