la Garde des Dragons Noirs

Communauté de joueurs de mmorpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dragon Chasing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ealdor

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Dragon Chasing   Lun 31 Aoû 2009 - 13:51

1. Un Calme Etrange

Beldon venait de renter d’un concert aux portes de Thorin, et espérait passer quelques jours, tranquille, dans la résidence de ses amis elfes.

Alors qu’il pénétrait dans la maison, une forte odeur d’herbe à pipe, lui titilla les narines. Il n’arrivait pas à trouver quelle était cette variété. Cela ressemblait à du champ de pierre et toutefois, certaines touches florales faisaient que ce n’en était point.

La maisonnée semblait vide. Il savait pourtant qu’Ealdor devait être présent. Il avait annoncé son retour de Fondcombe, et avait promis à Beldon de faire un détour par sa chère comté pour récupérer quelques provisions de bouche.

Déjà le ménestrel salivait à l’idée de déguster quelques kilos de mures de hobbitebourg, accompagnés d’une bonne tourte de dame Edilina.

Ealdor était pourtant bien là, dans le salon, allongé sur une chaise longue, regardant fixement le plafond. Chatounette, allongée par terre à ses coté le regardait tristement, et lorsque le hobbit se rapprocha, elle se tourna vers lui et émis un long miaulement de tristesse.


- Eh bien mon ami, vous avez l’air tout chose aujourd’hui. Ca ne va pas ?

L’elfe ne lui répondit point. Sa seule réaction fut de tourner son visage vers le visiteur et de lui sourire bêtement. Chatounette se remit à miauler tristement.

Auprès de son ami, l’odeur qu’il avait sentie en entrant était beaucoup plus forte. Dans la main qui pendait mollement le long de la méridienne, Beldon remarqua une pipe qui rougeoyait encore...

[A Suivre...]
Revenir en haut Aller en bas
ealdor

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Dragon Chasing   Mar 1 Sep 2009 - 0:15

2. La tempête

Il fallut plusieurs heures pour qu’Ealdor sorte de sa torpeur. Et malgré les soins et la musique du hobbit, ce n’était pas la grande forme. Il tremblait de froid tout en brûlant de fièvre. Jamais Beldon n’avait vu un tel phénomène, surtout chez un elfe.

La fièvre finit toutefois par se calmer, mais pas son ami que le pieds-velus observait tout en tentant de rassurer par des caresses le lynx qui ne comprenait plus son maître.

Ealdor courrait d’une armoire à un coffre, puis à un autre meuble. Pour chaque tiroir, coffret et bourse qu’il y trouvait, il renversait leur contenu par terre, l’examinait avec soin, puis passait au suivant. En fin de compte, la maison ressemblait à un champ de bataille abandonné.


Au bout d’un moment, qui paru une éternité pour le hobbit, l’elfe se calma, et alla s’asseoir dans un coin de la pièce, prostré. Ses lèvres bougeaient, mais d’où il était, Beldon n’entendait rien ; il se rapprocha donc avec prudence de son ami.

- ... de ... à fumer ... besoin

C’est tout ce qu’il arriva à comprendre, même en ayant tendu l’oreille. Ealdor voulait donc fumer de la bonne herbe à pipe ? Il devait bien lui rester de la douce lobélia ! Effectivement, en fouillant ses poches, il trouva une bourse aux odeurs aromatiques, qu’il tendit aussitôt à son ami.

Fébrilement, Ealdor attrapa la bourse, et bourra sa pipe rapidement. A peine eu-t-il tiré quelques bouffées, qu’il fut pris d’une quinte de toux, et lança sa bouffarde en direction du hobbit, qui eu juste le temps de l’éviter.


- Non ce n’est pas de ça dont j’ai besoin ! Cà c’est affreux !
- Comment ça affreux ? C’est l’une des meilleure lobélia qu’il m’est été donné de goûter ! Et en plus c’est VOTRE culture !!


L’elfe paraissait de plus en plus excité. Il ramassa son bâton et se mit à faire des moulinets avec en direction du troubadour, tout en frappant de temps à autre le sol.


Beldon quelque peu sur ses gardes et afin de ne pas prendre un mauvais coup, recula vers l’autre pièce, tout en essayant de calmer son ami.

[A Suivre...]
Revenir en haut Aller en bas
ealdor

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Dragon Chasing   Mar 1 Sep 2009 - 12:13

3. Convalescence

Finalement, afin de calmer son ami, Beldon avait du se résoudre à l’assommer. Son Théorbe en garderait sans doute la trace très longtemps. Heureusement, sa sonorité n’en n’avait pas été altérée.

Il avait même réussit, tant bien que mal, à emmener Ealdor à l’étage et à le coucher. Comment ? Même lui se le demandait encore.


En ayant vu de quoi était capable son ami, il avait toutefois pris quelques précautions, et s’était permis d’attacher, le plus solidement qu’il pouvait, l’elfe à son lit.

Les jours passèrent.

Beldon, passait ses journées au chevet de son ami. Il en oubliait même parfois, chose incroyable pour un hobbit, un de ses six repas quotidiens.

Il avait bien envoyé une missive à Belandor pour qu’il viennent s’occuper de son frère, mais celui-ci lui avait répondu qu’il lui faisait toute confiance pour soigner Ealdor, et que lui-même ne pourrait être de retour avant quelques semaines, tant il était occupé par la guerre d’escarmouches qu’il menait au sein de l’alliance contre les troupes du faux roi dans le nord de l’Angmar.

Au fil du temps, l’état d’Ealdor eut l’air de s’arranger. Ses sautes d’humeurs et ses poussées colériques s’espacèrent. Entre ses crises, l’elfe paraissait parfois se battre contre un ennemi intérieur, à d’autres instants sombrer dans une mélancolie ou une détresse profonde, et à d’autres encore, il semblait être le plus serein du monde.

Progressivement, son attitude changea. Beldon ne savait pas encore si son ami le reconnaissait, mais il eut droit pour commencer, à la place de deux yeux fixant le plafond, à des regards emplis de gratitude lorsqu’il lui apportait et lui faisait manger sa soupe.

Par la suite, Ealdor se mit à vouloir parler, mais aucun son encore ne voulait sortir de sa bouche, et cela n’avait que pour seule conséquence de le mettre en colère et de le faire entrer dans une phase d’agitation extrême.

[A Suivre...]
Revenir en haut Aller en bas
ealdor

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Dragon Chasing   Dim 6 Sep 2009 - 19:36

4. Rencontre

Ealdor allait de mieux en mieux, et Beldon avait même finit par lui retirer les liens qui le maintenaient au lit. Quoique encore trop faible pour se promener dans la maisonnée, l’elfe passait désormais le plus clair de son temps, du moins quand il ne dormait pas, assit sur le rebord du lit.


Il avait encore du mal à parler, et Beldon, bien qu’impatient, comme une puce à la vue d’un ouargue, d’entendre son histoire, lui avait conseillé d’attendre encore en peu avant de se lancer dans un récit.

Finalement, un beau matin, Ealdor se lança, et se mit en devoir de tenter de raconter à son ami ce qu’il lui était arrivé.

- Comme prévu, j’avais quitté la dernière maison simple pour revenir ici. Je n’avais pas oublié ma promesse, et avais pris la route de Hobbitebourg afin d’y faire récolte de quelques livres de mures. Un de mes champs devait être parvenu a maturité, et je comptais bien en profiter.


Après une bonne journée passée ainsi à récolter, je décidai de me rendre à Grand’Cave pour y goûter un bon repos, et profiter des derniers jours de la fête de l’été. Je me dirigeai donc vers l’auberge de l’oiseau et du nourrisson. En cette fin du festival, j’obtins sans trop de difficultés une chambre.

A la fin du repas, j’étais trop fatigué pour me rendre à l’arbre de la fête ; le trajet depuis Fondcombe, et une rude journée aux champs, que je n’étais plus habitué à faire, en étaient sans doute responsables. L’heure n’étant pas trop avancée, je décidai de me promener un peu dans Grand’Cave afin de m’aider à digérer ; Une bonne pipe m’aidant aussi en cela.


Les ombres se faisaient plus nombreuses alors que je tombai face à face à un semi-homme. Ou plutôt, c’est lui qui au détour d’une rue tomba à la reverse lorsqu’il me bouscula. Je le relevai. Il s’excusa, puis pour ce faire pardonner son geste, se proposa de m’offrir une pinte de bière à l’auberge. Il insista tant et si bien, qu’après plusieurs refus de politesse, j’acceptai son offre. Il faisait encore chaud, malgré l’heure tardive, et je commençai a avoir quelque peu soif.


Ce ne fût pas une mais quelques dizaines de chopines que nous vidâmes ensemble. J’en appris un peu plus sur lui durant nos libations. Il s’appelait Alcide Herbefolle, était fermier de son état, et spécialisé dans la culture d’herbe à pipe. Son rêve était de trouver “la feuille ultime”, de créer la variété qui surpasserait en goûts et en odeurs toutes celles qui existaient actuellement sur le marché. Au fur et a mesure que la nuit s’avançait, Alcide me fit goûter plusieurs de ses créations. Je dois avouer, que même si certaines étaient bonnes, ce n’étaient que de simples variations de variétés déjà existantes. Et nous discutâmes donc longtemps de la culture et de l’amélioration possible de l’herbe à pipe.

Nous nous quittâmes tard dans la nuit. Au matin, alors que je réglai ma note, l’aubergiste me tendit un paquet accompagné d’une lettre.


Je me promis de déguster cette production à mon arrivée à Falathlorn.


[A Suivre ...]
Revenir en haut Aller en bas
ealdor

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Dragon Chasing   Mar 15 Sep 2009 - 0:22

5. Une pipe de trop

Après une pause, Ealdor se fatiguant encore assez vite, l’elfe repris le cours de son récit. Beldon trépignait sur place, il avait hâte d’entendre la suite des aventures de son ami.

- Je me mis donc en route rapidement vers l’Ered Luin, non sans avoir auparavant fait un détour via le Bourg de Touque, pour y acheter quelques belles tourtes.

Le temps était beau, et j’avais encore quelques jours avant que vous ne reveniez de Thorin, aussi je décidai d’emprunter les chemins de traverse pour rejoindre Falathlorn et de flâner un peu en route en prenant mon temps.

Le temps passe vite lorsque l’on admire les beautés de l’Eriador, et le soir arrivant, je décidai demonter mon camp dans de vieilles ruines tranquilles. Avant de dormir, j’ouvris la blague que m’avais donnée Alcide. L’odeur en était étrange : très fleurale mais couvrant à peine une amertume que je ne connaissais chez aucune autre variété.

La première bouffée me surpris. Que d’âcreté ! Heureusement, cette sensation passa très vite, pour être remplacée par une douceur et une suavité incomparables. La fumée qui se dégageait laissait sur toutes les surfaces qu’elle touchait un léger voile qui sentait toutes les fleurs de la comté. Je terminai dans le silence ma pipe en prenant mon temps, puis laissai la garde de mon sommeil à Ebène.


Le lendemain matin, j’étais encore sous le choc des merveilleuses sensations vécues la veille au soir, aussi, je me permis de fumer une pipe de l’herbe d’Alcide avant de reprendre la route vers Falathlorn. Plusieurs fois sur la route, je pris quelques minutes pour profiter de ces délicieuses feuilles.

Soudain, au détour d’un chemin, une vision étrange m’apparue. Un orque ? Ici, si proche des résidences ? Cela était déjà étonnant ! Son attitude l’était encore plus ; ses pieds ne touchaient pas terre, il se déplaçait comme une brume !


J’ordonnais bien à Ebène de l’attaquer, mais mon ami resta sur place tout en me regardant bizarrement. Le voilà maintenant qui ne comprenait plus mes ordres ! Je dus donc occire cet être immonde de mes mains. Une bonne pipe et l’incident fut vite oublié.

J’étais encore sous le coup de cette rencontre, quand j’en fis une autre toute incroyable : devant moi un très beau massif de myrtilles se dressait. Non seulement ce n’était pas la saison, mais en plus il poussait à plus d’un mètre du sol. Je m’approchai prudemment de ce mystère jusqu’à le toucher. Aucun piège à priori ! J’en goûtai une : délicieuse. Ebène qui pourtant les adorait restait ce jour là éloigné. J’en cueillis une poignée pour lui, mais lorsque je les lui ai proposé, il les dédaigna, préférant se retourner.


Ensuite, ce fut une branche flottant dans l’air que je dus contourner pour ne pas risquer qu’elle ne me tombe dessus. Avec du recul, il apparaît bien sur que tous ces évènement étranges auraient du me surprendre beaucoup plus qu’ils ne l’on fait, et auraient du me mettre la puce à l’oreille sur le fait qu’il se passait quelque chose d’anormal, soit en Eriador, soit chez moi.


Il n’en fut pourtant rien, au contraire, je trouvais presque normal tout ce qu’il m’arrivait. Alors que j’étais en vue des résidences de Falathlorn, je décidai que je devais être rentré le plus rapidement possible, afin de profiter du calme de mon habitation pour fumer tranquillement, aussi je me délestait en route de tout ce qui me parut alors non important. Je suis d’ailleurs désolé pour vos mûres et tourtes que j’ai si prestement abandonnées.


Beldon ne put réprimer une moue de colère : délaisser ainsi de la bonne nourriture, c’était inconcevable. Un hobbit dans une telle situation, n’aurait sûrement pas abandonné des victuailles, quelles qu’elles soient, et quel que soit son état.

- En arrivant ici, je laissais Ebène libre, et jetant mes affaires dans un coin, je m’allongeai pour, croyais-je, fumer une petite pipe afin de me reposer du voyage. Tout le reste du paquet y passa, et c’est ainsi affalé que vous me retrouvâtes à votre retour.

A Suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
ealdor

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Dragon Chasing   Mar 27 Oct 2009 - 13:56

6. A la recherche d'indices

Beldon faisait les 100 pas dans la chambre d’Ealdor. Maintenant que ce dernier allait de mieux en mieux, de nouvelles inquiétudes traversaient son esprit et il les exprimait à haute voix.

- Quelle histoire ! Quelle histoire ! De l’herbe de très mauvaise qualité et dans la comté qui plus est ! Cela est intolérable ! Il faut faire cesser cela ! Il le faut ! Mais comment ? Là est la question !

Ealdor regardait son ami arpenter sa chambre. Il avait bien essayé de le calmer mais rien n’y faisait. Il s’était donc résolu à n’être que simple spectateur de la colère du hobbit.
Soudain, Beldon s’arrêta net et se tourna vers l’elfe.

- Ma décision est prise mon ami. Puisque vous allez mieux, que votre frère est prévenu et qu’il ne va pas tarder à arriver, je vais pouvoir vous laisser. Je sais ce qu’il me reste à faire. Il y a déjà quelques temps que j’ai quitté la comté, mais j’y retourne encore suffisamment souvent pour y avoir gardé des amis et des relations. Je vais donc pouvoir enquêter sur les agissements de ce congénère. Mes questions passeront sans doute plus facilement inaperçues que si elles venaient d’un étranger. Dès demain je me mettrai en route pour Grand’cave !

Dès l’aube le lendemain, la maisonnée était en effervescence : Beldon courrait d’une pièce à l’autre afin de préparer son paquetage. Lorsqu’il pensa enfin que toute la nourriture qui lui était nécessaire était dans son sac, il alla faire ses adieux a son ami. Celui-ci l’accompagna jusqu’à la porte où l’attendait son poney lourdement harnaché ; on eu dit qu’il partait pour une expédition lointaine en Angmar. L’elfe ne pût s’empêcher d’esquisser un sourire a cette vue.

- Hé bien mon ami, vous voilà bien équipé ! J’espère qu’il de vous manquera rien. Je vous souhaite bonne chance dans votre enquête ; puissiez-vous trouver qui est à l’origine de l’herbe qui m’a tant empoisonné.
- Je l’espère aussi Ealdor ! Je vous tiendrai au courant de mes recherches ! A bientôt mon ami !!

Sur ce, le hobbit planta ses talons dans les flancs de sa monture et s’éloigna des résidences elfiques.

[A Suivre ...]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dragon Chasing   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dragon Chasing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beyond the narrow sea 3ème chapitre chasing dragon
» DRAGON'S CUP 2010 [100 joueurs attendus]
» L'Arche du Dragon Noir
» "Dragon Rider" par Karel93
» Aegwynn et la chasse au Dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la Garde des Dragons Noirs :: LES JEUX OU NOUS SOMMES :: [F2P] Le Seigneur Des Anneaux Online :: Tranches de vie-
Sauter vers:  


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit