la Garde des Dragons Noirs

Communauté de joueurs de mmorpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Agitations à Garth Agarwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ealdor

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Agitations à Garth Agarwen   Mar 16 Juin 2009 - 11:26

Beldon était penché sur le lit ou reposait Ealdor, gravement blessé, et lui prodiguait tous les soins dont il disposait. Pendant ce temps, Belandor, faisait les cent pas dans la chambre, l’air fortement courroucé.
- Comment, les sbires de la Fille Rouge et les spectres aux ordres d'Ivar Mains Sanglantes ont repris possession des ruines de Garth Agarwen !!! Nous devons y retourner et nettoyer cet endroit !
- Dès que j’irais mieux, j’irais, gémit Ealdor.
- Non mon frère, tu es trop grièvement blessé, et cette mission doit être mené rapidement.
- Beldon se retourna, rouge de colère : j’irais moi !
- Soit mon petit ami, mais tu ne peux y aller seul, cela est bien trop dangereux. J’alerte les Dragons, et écris une missive à nos alliés des Dragons noirs; toute aide sera la bienvenue.




Vous l’avez compris, nous prévoyons une sortie à Garth Agarwen. Elle est prévue le mercredi 24 juin.
La préférence ira plutôt aux personnages / reroll qui ne l’ont pas encore faite.
En fonction du nombre d’inscrits, nous ferons 1 ou deux groupes.

Déjà partant chez les Dragons :
- Capela (Capitaine)
- Gilladan (Cambrio.)
- Beldon (Ménestrel)
Revenir en haut Aller en bas
Rhokkili

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Agitations à Garth Agarwen   Mar 16 Juin 2009 - 14:09

/hrp (ne pouvant inscrire un autre personnage avec la même adresse mail , Rhokkili s'exprime ici pour Capela)

Citation :

Et bien , j'en apprends de belles !

Ealdor gravement blessé et je n'étais même pas là quand ça s'est produit.
Je trouve qu'il s"expose toujours trop en première ligne , il devrait laisser ça à ceux qui sont mieux équipès en armure.

Il ne faudrait pas que Beldon , cet intrépide jeune hobbit subisse le même sort.
Je vois bien qu'il prend souvent trop de coups alors qu'il est là surtout pour nous remonter le moral et apporter les premiers soins aux blessés.

Voilà une bonne occasion de mériter ma solde en m'engageant pour une expédition dans cette contrée infernale qu'est l'Agamaur et les ruines de Garth Agarwen.
Et puis ce sera un plaisir de me battre en compagnie de nos alliés si quelques uns d'entre eux peuvent se joindre à nous.


Capela , mercenaire au service des Dragons
Revenir en haut Aller en bas
Rhokkili

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Agitations à Garth Agarwen   Ven 26 Juin 2009 - 10:58

/hrp (ne pouvant inscrire un autre personnage avec la même adresse mail , Rhokkili s'exprime ici pour Capela)


Citation :

Après une bonne nuit réparatrice , Capela s'est octroyé une journée de repos bien méritée. Elle en profite pour se remémorer ce quelle vient de vivre , en fumant une bonne pipe de vieux toby ramené de Comté ...

"L'expédition en Agamaur et les combats dans les ruines furent intenses et éprouvants. Mais notre groupe , constitué de dragons de toutes couleurs , a remarquablement tenu ses positions dans les moments difficiles.

C'est avec une détermination farouche que nous nous sommes lancé à l'assaut des êtres ignobles et sournois qui infestent les eaux rougies et que nous nous sommes taillé un passage dans ces groupes de puissants gardiens des ruines.
L'ardeur et la vivacité de ce nain nommé Dwilek toujours en première ligne , m'ont impressioné ainsi que l'engagement de tous.
Il est vrai que Beldon a su par ses musiques entrainantes nous donner du coeur dès le départ et tout le long de l'aventure.

Chacun et chacune de nous eut l'occasion d'exercer toutes ses compétences au service du groupe , en particulier lorsque , après avoir forcé bien des portes nous avons trouvé Ivar , le maitre malfaisant des lieux , et l'avons vaincu après un combat que je n'oublierai pas.

Enfin , but ultime de notre intervention , nous sommes parvenus à la fille rouge et avons détruit le mal qui l'entourait."


Ainsi méditait Capela , tirant de courtes bouffées de sa pipe , tranquillement assise à l'ombre d'un arbre de la résidence
de Bree.

"oui" , murmura t-elle , "je reprendrai bien volontiers du service à l'occasion avec de tels compagnons"
___________________________________
Capela la mercenaire - Pour vous servir

Revenir en haut Aller en bas
ealdor

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Agitations à Garth Agarwen   Ven 26 Juin 2009 - 15:20

Belandor était depuis quelque temps a la recherche de Beldon à travers l'Eridor, il savait de part ses propres informateurs, que l'alliance avait été victorieuse, et voulait un compte rendu exhaustif de cette perilleuse mission à Garth Agarwen.

Il n'arrivait pourtant pas à mettre la main sur ce hobbit !! Il suivait sa trace d'auberge en auberge, mais arrivait toujours trop tard ! Pourtant ce rapport était vital et Beldon le savait.

Enfin il était sur une piste, il l'aurait rattrapé d'ici peu.

Une chose était sure et certaine quand même, Ivar, la fille en rouge, et leurs troupes avaient été défaites, et le groupe ne comptait aucun mort, juste quelques blessés légers.


[/HRP]
Le compte rendu de Beldon est en cours d'écriture et sera bientôt publié.
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
ealdor

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Rapport de Beldon Grandgosier   Sam 27 Juin 2009 - 21:16

Belandor venait de se faire remettre une grosse liasse de parchemins. Il reconnût trèsvite l'écriture de son petit protégé.

- Le rapport de Beldon ! Enfin !!

Il alla s'asseoir à son bureau afin de pouvoir le lire à tête reposée.




Rapport du Sieur Beldon Grandgosier
Objet : la mission conjointe des Dragons et de la Garde à Garth Agarwen

A l’heure prévue je me trouvais devant les portes extérieures de Garth Agarwen. Je savais que tous les volontaires des Dragons et de la Garde étaient dans la région aussi cornai-je autant que le permettaient mes poumons pour les prévenir.
D’abord se présenta Dwilek, fier nain, qui par sa seule présence en imposait et qui par la suite remplit a merveille son rôle de gardien. Ensuite arriva ma capitaine préférée, Dame Capela, accompagnée comme toujours de son fidèle Le Muet. Elle était suivie de peu par la belle Dame Iorween dont la pierre runique brillait déjà au travers de la sacoche qu’elle portait. Gilladan, notre Dragons aux mains agiles, apparut soudain auprès de nous, comme issu du néant.
Le groupe était presque au complet, lorsqu’une flèche vint se planter entre mes pieds. Un message lui était attaché. Curufindel, le grand chasseur, venait d’être appelé pour une mission urgente de la plus haute importance, et ne pourrait être des nôtres.
Malgré cette absence, et après en avoir discuté entre nous, nous décidâmes que nous lancer quand même à l’assaut de ces ruines à cinq.
Dès le franchissement des portes nous fûmes assaillis par un petit groupe d’eauxsombres qui ne nous résistèrent que peu. Toutefois le ton était donné : nous étions attendus !!!
Les contreforts de Garth étaient remplis de gredins Créoth à la solde de la Fille Rouge et nous décidâmes de nettoyer ces lieux des différents petits camps avant tout, afin de disposer d’une base de départ saine avant de nous enfoncer dans les tréfonds de Garth. Une lourde grille finît par se dresser devant nous. Et malgré nos efforts, nous ne parvînmes à l’ouvrir. La clef devait bien se trouver quelque part dans ces ruines. Nous rebroussâmes chemin et prîmes une autre direction afin de tenter soit de contourner cet obstacle, soit de trouver son passe.
Finalement, nous aperçûmes une autre grille en face de nous. C’est à cet instant que mon estomac commença à me lancer. Je décidais de sortir une ration de mon sac et de le contenter.

- ATTENTION !!!! PIEGE !!!! Le cri de Dwilek me fit lâcher mon en-cas.

Un bruit de ferraille retentissait en même temps. Notre groupe fut pendant quelques instants séparé en deux, alors que des Créoth assaillaient nos deux guerriers isolés. Nous parvîmes rapidement à relever cette grille séparatrice, et pûmes ainsi, rejoignant nos compagnons, mettre un terme à cette embuscade.

Une grande esplanade au centre de laquelle se dresse un autel s’ouvre devant nous, entourée de grandes flaques d’eaux rouges. La bataille pour reprendre cet endroit aux forces corrompues fût rude et intense. Non seulement des eaux sombres surgissaient presque à chacun de nos pas dans l’eau, mais les Créoth qui tenaient le centre nous assaillaient sans cessent.

Une fois de plus, les dons de chacun furent mis à contribution. Par instant, tous luttaient pieds à pieds pour sa propre survie. Les gredins, surpris par notre détermination, reculèrent pas a pas, ce qui nous permit de nous regrouper et d’en finir avec eux.
Hélas pour nous, nous ne pûmes accéder aux étages supérieurs, l’escalier y menant autrefois étant complètement détruis.
Notre mission allait-elle s’arrêter là ? Un autre chemin devait exister.
- ICI !!!! Ma capitaine avait trouvé un passage.

Effectivement, une porte de pierre s’ouvrait sur le coté de l’esplanade pour donner sur un enchevêtrement d’arbres, dont les racines plongeaient dans un marécage d’eau rouge. C’est alors que je me souvins des parchemins que m’avait confiés Ealdor avant mon départ. Les sortant de mon sac, je les lus à la communauté, et de part les mots qu’ils contenaient, nous nous sentîmes bien plus confiant en nous pour les futurs combats. Avec attention, nous avançâmes alors dans ce cloaque. [/i]


Dernière édition par ealdor le Sam 27 Juin 2009 - 21:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ealdor

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Agitations à Garth Agarwen   Sam 27 Juin 2009 - 21:16

Des eauxsombres et des êtres décharnés corrompus nous attendaient. Nous en fûmes victorieux, mais le pire était encore à venir. Ils furent bientôt remplacés par d’immondes gardiens sylvestres. Sans le savoir, nous étions entrés dans le domaine de Vilaubier.
Ce huorn corrompu nous attendais, dans un espace dégagé vu sa grandeur, et gardait un escalier. Nous nous lançâmes à l’assaut de ce morceau de bois pourri. Ne me préoccupant pas des coups des racines immondes ni des piqûres des guêpes qui cherchaient à me pourfendre de leurs dards, je passais le combat à soigner et encourager mes compagnons.

Au bout de longues minutes, Vilaubier tomba ; ses aides n’étant plus, il ne résista pas longtemps à nos coups. Comme l’avait demandé Baie d’Or, nous ramassâmes ses graines afin de les ramener à cette délicieuse personne.
Derrière l’escalier, se cachait un labyrinthe de couloirs, autres escaliers et courettes en ruines occupées par de stupides gredins Créoth. Nous savions déjà pour en avoir assez occis jusqu’à présent, qu’ils ne nous causeraient pas de trop grand problèmes, aussi, nous décidâmes de changer de technique et de laisser Gilladan fouiller les poches de nos ennemis avant d’engager les hostilités et ainsi les surprendre encore plus que pas un assaut frontal.

A nouveau des escaliers à grimper. Oh mes pauvres jambes !!! Nous étions sur le parvis de quelque temple ancien. Je décidais de me restaurer pour reprendre des forces. Mais je n’ai pas eu le temps d’apprécier ce court repas ; à peine terminé, les êtres décharnés qui gardaient ce lieu nous attaquèrent. Nous nettoyâmes la place, jusqu’à ce qu’il ne reste que deux ennemis. Ceux-ci ne bougeaient pas. Ils semblaient garder un coffre massif et protégeaient une double lourde porte.

Après un court mais intense combat, nous eûmes accès au coffre. En l’examinant à mon tour, j’ai eu la chance de découvrir un double fond que mes compagnons n’avaient pas vu. A l’intérieur une clef. Intéressant !! Malheureusement pour nous elle n’ouvrait point la grille que nous avions découverte à l’autre bout du parvis, et ne correspondait pas à la serrure des doubles portes.
Nous n’avions plus qu’une chose à faire, retourner à la première grille que nous avions découvert en route. Les quelques Créoth qui se dressaient encore sur notre chemin de retour ne firent pas le poids face à notre détermination, et nous arrivâmes enfin à la grille des Galgals. L’honneur de l’ouvrir me revint. De l’autre coté, encore des Créoth, mais plus nous avancions, plus nous sentions l’odeur putrides des êtres décharnés d’Ivar.

Effectivement, au détour d’une porte, nous entrâmes dans leur antre : de nauséabondes mares dans lesquelles la cohorte de morts vivants d’Ivar se prélassait en attendant les ordres de son seigneur. Une nouvelle bataille nous attendait, mais forts de nos victoires passées, nous fîmes de ces morts vivants, de réels morts.
Au centre se dressait une colline. Nuls doutes pour nous, c’est là que se tenait Ivar. Avant de grimper, je relus un message d’Ealdor. Nos cœurs regonflés, nous nous mîmes à grimper. C’était bien son repaire, des cris de douleur nous parvenaient, et arrivés au sommet nous vîmes une vision d’horreur : Ivar torturait un pauvre hère, sans doute pour en faire un de ses esclaves. Je sortis de ma poche une de ces pierres que Belandor m’avait confié avant de partir. Sa forte brillance pouvait que nous protéger des ténèbres ici présentes.
Nous décidâmes d’attaquer Ivar, bien que sachant qu’un être aussi fourbe que lui, ne se battrait pas seul et ferait appel à ses sbires pour l’aider. La stratégie mise rapidement en place était la suivant : Dwilek se concentrait sur Ivar, Capela et le Muet s’occuperait des sbires, Gilladan prit sur lui de nous protéger Iorween et moi, afin que nous puissions en toute quiétude utiliser nos soins et attaques.
Le combat dura de longues et pénibles minutes. A plusieurs reprises, je fus contraint de prendre des potions, pour restaurer ma voix et soigner mes mains qui se mouvaient sans cesse sur les cordes de mon théorbe. Finalement, plus aucun sbire ne subsistait sur la butte. Seul Ivar se tenait encore debout. Je jetais rapidement un coup d’œil à mes compagnons ; tous semblaient en bonne forme, aussi je pris ma masse en main et en hurlant me jetais à mon tour dans la bataille. Ma petite taille ne gênait pas mes compagnons, et pendant qu’ils frappaient de taille et d’estoc, je me concentrait sur les jambes du monstre afin qu’il ne puisse éviter leurs coups.
Au final la victoire était notre. Fouillant son cadavre sans vie, nous récupérâmes son casque. Saeradan serait heureux de l’avoir comme preuve de la mort de cet être ignoble. Capela quant à elle avait trouvé un trousseau de clef. Elles devaient bien ouvrir des portes !!
Nous nous reposions de ce long combat contre Ivar quand des cris se firent entendre : quelqu’un appelait à l’aide. En courant nous dévalâmes la colline et la contournâmes. Devant nous, des êtres décharnés qui nous avaient échappés jusqu’alors, emmenaient avec eux une vieille femme. Nous nous portâmes à son secours. Je la reconnu vite : Sarah Chênecoeur. Je l’avais déjà rencontrée dans le passé, du coté de Combe. Nous décidâmes de l’escorter en lieu sur.

Hélas, trois fois hélas, un brusque assaut de morts vivants nous pris par surprise et aussi vite qu’ils étaient arrivés, ils repartirent avec Sarah comme butin. Encore occupés à nous battre, nous ne pûmes rien faire. Ce n’est qu’une fois le terrain nettoyé, que nous nous aperçûmes de la disparition de Sarah. Ne pouvant plus rien faire pour elle dans l’immédiat, nous décidâmes qu’il nous faudrait monter une seconde expédition dans le seul but de la liberer.
Sur le chemin de retour, un escalier dérobé, que nous n’avions pas vu à l’aller, nous emmena à une grille. Nous reconnûmes celle qui nous avait bloqué à l’extrémité du parvis. Une des clefs récemment découvertes l’ouvrit. Confiants et impatients, nous courûmes devant la lourde porte qui nous avait résisté auparavant. Là encore, la chance nous sourit, nous avions dorénavant la clef !!

Nous passâmes le seuil pour arriver devant un immense bassin d’eau rougie, qui bouillonnait par endroits. Encore un nid d’eauxsombres. Nous dûmes les exterminer pour continuer. Des escaliers sur la droite, d’autres êtres décharnés les empruntaient sans cesse. Pas plus que les autres ils nous résistèrent longtemps !! Les Dragons étaient lancés ; nous sentions proche l’autel de la fille rouge ! Malgré ces légers contretemps, nous accélérâmes le pas.

Sur la hauteur dominante de Garth Agarwen, nous atteignîmes enfin les portes de son sanctuaire. Sa garde rapprochée, Vatar, un mort vivant puissant nous barrait la route et ne comptait pas nous laisser passer. Ne comptant pas renoncer si proches du but, nous essayâmes de lui faire entendre raison par la force, s’il le fallait.

Nous dûmes effectivement y recourir. Une fois encore, les pierres de Belandor nous furent utiles. Non seulement le bougre était puissant mais il disposait d’aides sournois : de vils rampants des marais qui, en plus de gêner nos mouvements, nous attaquaient et lui redonnaient force et puissance. Cela était sans compter sur notre détermination : nous n’allions pas échouer si près du but. Nous redoublâmes d’efforts et finalement, Vatar le gardien de la porte chût. Les portes du sanctuaire de la Fille Rouge purent enfin s’ouvrir devant nous.
Nous pouvions enfin pénétrer dans le sanctuaire de Nahurel, la Fille Rouge. Elle nous attendait, et, sans doute parce qu’elle avait peur de nous, elle envoya sur nous plusieurs vagues d’assaillants : des Créoth et des eauxsombres s’abattirent sur nous. Pour autant, elle Nahurel ne restait pas inactive et profitait du fait que nous soyons occupés par ses sbires pour nous attaquer en traître. Sa force est incroyable, et à plusieurs reprise, je me suis retrouvé à voler dans les airs au travers du sanctuaire. Il en était de même pour mes compagnons que j’ai pu ainsi voir évoluer involontairement dans les nimbes. Soudain, Elle tomba. C’est était fini d’elle.

Resserrés au centre de la pièce, nous ne faisions plus qu’un dans nos vivats. Et c’est cette unité, digne des meilleurs qui nous a permis de vaincre toutes les épreuves que nous avons affrontées à Garth Agarwen.

Je ne parlerais point ici du retour vers le col rouge, tant ce n’était rien en comparaison de nos aventures dans les ruines maudites.

Nous nous quittâmes donc, chacun devant vaquer à ses propres missions. Chacun de son coté ? Non pas tout à fait. Capela, Iorween et votre serviteur se retrouvèrent peu de temps après à faire simultanément leur rapport à Eriac, au sud du grand marais.

Décidé de fêter dignement ces victoires, je demandais à Prosper au Poney Fringuant, de m’autoriser à improviser un petit concert auquel assistât qu’une spectatrice, mais de qualité. Cependant cela est une autre histoire …..



Beldon Grangosier
Membres des Dragons
Fait en double et transmis à la garde des dragons noirs.
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Rhokkili

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Agitations à Garth Agarwen   Dim 28 Juin 2009 - 0:58

/hrp
Merci et bravo pour ce récit très fidèle de ce qui s'est passé et que j'ai lu d'une traite avec grand plaisir +1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agitations à Garth Agarwen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agitations à Garth Agarwen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Presentation de Garth
» Garth el garth
» [X-Wing] Rapport d'affrontement : Garth vs Patrige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la Garde des Dragons Noirs :: LES JEUX OU NOUS SOMMES :: [F2P] Le Seigneur Des Anneaux Online :: Le comptoir de la Garde-
Sauter vers:  


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit