la Garde des Dragons Noirs

Communauté de joueurs de mmorpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une lettre de menace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moonaya

avatar

Nombre de messages : 261
Age : 56
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Une lettre de menace   Mar 24 Juin 2008 - 20:46

Moonaya entra dans l'Hotel des Ventes d'un pas léger. Après avoir regardé ce qu'on proposait, elle se tourna vers une boîte aux lettres, relever son courrier.
Un pli l'intrigua. L'écriture lui était totalement inconnue.
On put voir sur le visage de l'elfe, au fur et à mesure qu'elle lisait, tout d'abord un étonnement, puis une inquiètude pour finir par une colère.
Une lettre de menace !
Ah ! ça se passera pas comme ça ! Ce nain... ce malotru ne sait pas à qui il s'attaque !
Moonaya alla vite à la Maison pour y placarder cette lettre.

Citation :
Madame,

il semblerait que j'ai dû me résoudre à la fuite l'autre soir. Cela dit ne vous faites pas d'illusion, vous n'en êtes pas la cause et je reviendrais chercher ce qui m'est dû auprès de vous...

N'oubliez pas que j'ai entendu votre conversation avec votre ami et il m'a semblé que vous ne souhaiteriez pas que cela s'ébruite...

Je me doute qu'un portrait de moi circule déjà dans les mains des gardes du village de Bree mais je parviendrais à entrer coûte que coûte et vous apprendrez ce qu'humiliation signifie.

Une dernière chose: ne vous fiez pas au nom que vous avez pu entendre de la bouche de la dame qui m'accompagnait, c'est un surnom employé et je ne suis sur aucun cadastre à ce nom.

Khrung

Une dernière chose...si vous tenez à votre ami Bertran vous feriez bien de le protéger ou de le cacher car j'en ferais mon bras droit...de gré ou de force!
Revenir en haut Aller en bas
Moonaya

avatar

Nombre de messages : 261
Age : 56
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Une lettre de menace   Jeu 26 Juin 2008 - 20:10

Moonaya faisait les cent pas dans sa chambre, une expression de colère mélée à de la tristesse sur son visage.
Elle ne pouvait pas attendre une réaction de sa confrérie sans rien faire.
Aussi, elle se décida de répondre à ce malotru, espérant qu'elle ne fasse pas une gaffe.


Citation :
Monsieur,

J'ai longuement hésité avant de vous répondre. point par peur... mais par mépris.

Sachez que vous ne me faites pas peur. Et surtout que vous vous trompez en le croyant.

D'autant plus que je relève deux erreurs : la conversation que vous aviez entendu n'était point secrète. Si vous n'avez pas assez de finesse pour discerner discretion et conspiration, ce n'est pas de ma faute. Deuxième point, Sire Bertran n'est pas mon ami. Je ne le connaissais pas avant ce fameux soir.

J'ai montré votre lettre à ma confrérie... Donc vous aurez bientôt de nos nouvelles.

On s'en prend à UN Dragon, on s'en prend à toute la confrérie...

sur ce, je vous salue de haut.

Moonaya Pyrleanon de la Lorien
Garde des Dragons Noirs
Revenir en haut Aller en bas
Moonaya

avatar

Nombre de messages : 261
Age : 56
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Une lettre de menace   Ven 27 Juin 2008 - 16:39

Dans la salle des gardes de Bree, le chef observait les jeunes recrues s'entrainer quand arriva, éssoufflé, un jeune garde.

-Voici le témoignage de dame Moonaya pour l'incident au Poney Fringant, chef !
-Alors, voyons voir ça.......

Citation :
Alors que je sirotais gentiment un lait fraise en parlant de choses et d'autres avec mon ami, une personne de petite taille à la carrure large est venue à notre table en nous hurlant des paroles incompréhensibles. Une sorte de très gros lutin tout vert
Avant que nous ne comprenions ce dont il s'agissait, il s'exprima à nous de ces mots:

Ferme-la saleté d'elfe, j'arrive pas à entendre parler mes potes! Bouffeur de salades va!

Ses mots étaient accompagnés de grands moulinets d'un marteau de guerre. Nous tentâmes de le calmer mais seule une personne qui l'accompagnait nommée "Libwen" y parvint. Malgré notre peur et ma colère envers ce grossier personnage, nous reprîmes notre conversation le plus paisiblement que possible. Je ne pu m'empêcher de voir qu'il continuait de nous espionner, et de manière plus appuyée lorsque ses amis furent partis.

Il refit surface environ dix minutes plus tard alors que d'autres amis venaient de nous rejoindre. Il fit boire de force l'un d'eux, Bertran, lequel était déjà ivre mort. la discussion monta en puissance et les provocations arrivèrent. Il sortit alors une énorme massue à deux mains et se mit à battre l'air comme un fou furieux, menaçant de nous tuer tous les quatre. C'est alors que le bruit des pas de la garde retentit dans la ruelle et qu'il prit la fuite par la porte de derrière, hurlant un "ON SE REVERRA !". Bertran partit à sa poursuite mais il le frappa à la tête avant de disparaître.


-Euh...tu lui a pas dit de la jouer bref ?
-Si chef, le copiste a déjà ôté toute la paraphrase. On a dû lui mettre un bandage au poignet car il se plaignait d'atroces crampes.
-Bon...alors, on recherche un très gros lutin vert, c'est bien ça ? Bah... fait péter les avis de recherche avec une prime de 30 pièces d'argent


Trois jours plus tard, un pli anonyme arriva à Moonaya. Il était écrit qu'elle et ses amis passeraient l'arme à gauche sous peu, que l'humiliation subie serait lavée et que cela arriverait quelque qu'en soit l'activité de la garde locale.
Il fut également précisé que le musicien-chanteur Bertran quant à lui serait appelé à devenir son disciple, de gré ou de force.

La lettre de menace fut finalement amenée afin de fournir de nouvelles pièces au dossier "Le lutin vert". Cela dit, de nouvelles pièces s'étaient rajoutées d'elles même entre temps. En effet, l'agent de l'ordre Soucolline, responsable de la commune de Staddel, reconnut sur le croquis un petit quelque chose d'un nain recherché pour vandalisme, violence, acte de barbarie et vol dans le village de Lézeau. Un visage plus précis et moins caché vint alors grossir le dossier. Un nom ressortit également : Khaenir Balthûr


-hrp-

Ceci est un texte de Khrung. Il est ravi à l'idée de faire un petit event autour de ça. Pour pouvoir en discuter avec lui, pour plus d'informations aussi, voici le lien de son forum :

http://astragam.freeclanforum.net

Il faut s'y inscrire avant pour pouvoir poster.
Voili voilou


Dernière édition par Moonaya le Dim 6 Juil 2008 - 2:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zorglor Bonpied

avatar

Nombre de messages : 162
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Une lettre de menace   Ven 27 Juin 2008 - 21:57

Ce soir là, Zorglor était tranquillement à l'auberge de Bree en train de discuter avec Moonaya. L'elfe faisait part au hobbit de ses inquiétudes concernant son aimé, Andrej. Celui-ci semblait bien décidé à repartir d'un pied nouveau dans la vie après avoir découvert que son frère Piedchardon n'avait pas hésité à franchir le pas des actions franchement malhonnêtes, même s'il avait affirmé que ce n'était que pour le protéger.

Zorglor n'avait pas eu beaucoup l'occasion de s'interroger sur la sincérité de Piedchardon, puisque ce dernier avait disparu le soir même où les Dragons l'avaient sauvé des griffes des Poings Bourrus auxquels il avait tenté de vendre leur secret. Par contre, Andrej et Moonaya étaient tombés amoureux l'un de l'autre, et le hobbit s'était discrètement intéressé à l'homme, et celui-ci lui semblait plutôt sincère, malgré sa susceptibilité et sa méfiance.

Aussi, quand Moonaya avait demandé à parler à Zorglor, celui-ci n'avait pas mis longtemps à comprendre où l'elfe voulait en venir, et il avait ressenti une certaine joie à cette marque de confiance. Habile, elle avait suggéré que cette discussion aie lieu au Poney Fringant, et ils
s'étaient ainsi retrouvés attablés au Poney, discutant du souhait exprimé par le jeune homme de rejoindre les Dragons, idée à laquelle Zorglor n'était certainement pas hostile.

Ce fut à ce moment que leur discussion fut troublée une première fois par ce nain plutôt rustre et ivre, qui essaya vaguement de les importuner. Moonaya parvint difficilement à se contenir, se contentant de quelques mots peu aimables à son endroit, avant que le nain ne soit éloigné par une amie à lui. Le répit fut toutefois de courte durée avec l'arrivée de Fresia et Bertran, qui furent vite rejoints par Khrung, revenu et vindicatif.

L'altercation ne dura que quelques minutes mais paniqua Zorglor, qui tentait vainement de calmer les protagonistes, alors que ceux-ci semblaient avoir perdu toute mesure. Même Moonaya, souvent si calme, semblait vouloir en découdre, et le hobbit ne faisait pas le fier face à Khrung qui faisait
tournoyer sa massue face aux Dragons, à Fresia et à Bertran, alors que le hobbit s'était simplement muni de son bouclier. En définitive, il fut heureux que le passage d'une patrouille à proximité aie fait fuir le nain, qui partit en lançant des imprécations à l'adresse notamment de Bertran et de Moonaya.

* * *

Quelques jours après, Moonaya n'était pas à son aise lorsque le hobbit la croisa de nouveau, et elle ne mit pas longtemps à expliquer à Zorglor le contenu de la menaçante missive qu'elle avait reçue de Khrung. La réaction du hobbit était partagée entre l'indignation et un certain mépris, et c'est ce qu'il tenta d'expliquer à l'elfe, mais celle-ci était extrêmement furieuse car le nain s'en était indirectement pris à Andrej en menaçant de révéler le contenu de leur discussion, dont il avait du s'imaginer qu'elle avait un caractère secret. Et évidemment, la réaction d'Andrej , qui s'était très vite senti exclu et avait violemment réagi aux réticences des Dragons à lui expliquer ce qui s'était passé, n'avait pas été pour calmer Moonaya.

Celle-ci avait commencé à se réfugier dans la solitude avant que Zorglor ne la rattrape et ils avaient discuté longuement, au bord de la fontaine aux sangliers, à Bree. Puis ils avaient pris congé, Moonaya retournant auprès de son aimé...

* * *

Zorglor avait fini par voir, à Bree, les affiches promettant une récompense plutôt intéressante à quiconque pourrait fournir des informations sur un certain "lutin vert", mais n'y avait volontairement pas prêté une trop grande attention, préférant traiter cette ridicule affaire par le mépris.

Quelques jours après, après une longue chasse aux Drakes dans les Ram Duath, ce lieu qui laissait Zorglor
toujours aussi mal-à-l'aise, et alors que le nain Baradnur avait pris congé d'eux, le hobbit et l'elfe avaient décidé d'aller se restaurer à l'auberge de l'oiseau et du nourrisson, que Moonaya connaissait très bien à la surprise du hobbit. Cet étonnement fut l'occasion pour les deux Dragons de se raconter leurs vies mutuelles, qu'ils connaissaient finalement si mal, l'une étant bien sûr plus longue que l'autre

La lettre de menace de Khrung revenant dans le fil de la conversation, Moonaya fit par avouer, l'air un peu gênée, qu'elle avait choisi de lui répondre en affirmant qu'elle ne craignait pas ses menaces. Même si Zorglor n'était pas convaincu de l'interêt de cette démarche, le hobbit avait approuvé Moonaya, et les deux compères avaient repris leurs discussions jusqu'à tard dans la soirée, oubliant cette regrettable affaire, jusqu'à ce que Zorglor finisse par tomber de sommeil et prenne congé de Moonaya.
Revenir en haut Aller en bas
Moonaya

avatar

Nombre de messages : 261
Age : 56
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Une lettre de menace   Dim 6 Juil 2008 - 1:59

Il existe visiblement un facteur en Eriador qui se tint comme affaire personnelle de délivrer le courrier quoi qu'il arrive puisque lors d'un passage à son domicile, Khrung y trouva une lettre.


Citation :
Monsieur,

J'ai longuement hésité avant de vous répondre. point par peur... mais par mépris.

Sachez que vous ne me faites pas peur. Et surtout que vous vous trompez en le croyant.

D'autant
plus que je relève deux erreurs : la conversation que vous aviez
entendu n'était point secrète. Si vous n'avez pas assez de finesse pour
discerner discretion et conspiration, ce n'est pas de ma faute.
Deuxième point, Sire Bertran n'est pas mon ami. Je ne le connaissais
pas avant ce fameux soir.

J'ai montré votre lettre à ma confrérie... Donc vous aurez bientôt de nos nouvelles.

On s'en prend à UN Dragon, on s'en prend à toute la confrérie...

Sur ce, je vous salue de haut.

Moonaya Pyrleanon de la Lorien
Garde des Dragons Noirs


Aucun doute possible, il avait été repéré par les autorités et serait amené à comparaitre devant un tribunal et devrait payer une amende conséquente et passer quelques temps dans une cellule. La cellule peut passer à la limite mais que l'on prenne argent et possession à un nain est totalement improbable.

Khrung décida de s'enfuir à nouveau. Quelques fausses pistes avaient pour but de perdre ses poursuivants aux abords de Gobelinville alors que le fuyard se trouvait sur les glaciers déserts du Forochel. En arrivant au bastion nain de Zigulgund, Khrung crut entendre comme un roulement de dé, un bruit intemporel, extradimensionnel, irréel. La déïté du destin semblait s'être associé avec celle de la poisse pour en faire baver sévère au nain. Un membre de la garde des dragons noirs l'avait repéré alors qu'elle cherchait quelques objets de valeurs sur les soldats poings bourrus et les shamans gauradans. Tous ces efforts pour du flan...et impossible de faire taire de manière significative le danger, devenu introuvable.

Khrung n'avait plus le choix, il lui fallait demander assistance auprès des Coeurs Libres.

-hrp-

Texte de Khrung sur son forum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une lettre de menace   Jeu 10 Juil 2008 - 14:48

Un nouveau courrier parvint à Khrung. Il portait le sceau de la Garde des Dragons Noirs et l'écriture était légère et déterminée.

Citation :

Hadhodrim Khrung,

Menacer ouvertement ma protégée Moonaya Pyrleanon est bien une idée de nain ! Allez donc pourfendre les Forces Sombres en Angmar, cela sera nettement moins dangereux ... A moins que vous ne préfériez aller cueillir des fleurs dans la verte prairie, bien sûr ... Bref, faites ce que bon vous semble, mais restez éloigné de Hiril Moonaya ou vous me trouverez sur votre chemin !

Nympheas Elanor,
La Garde des Dragons Noirs

- hrp -
Courrier posté également sur le forum de Khrung
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une lettre de menace   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une lettre de menace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bureau des plaintes du royaume de Kryte
» Lettre anonyme déposée en toute discrétion dans la boîte à lettres de la garde.
» La Menace du Stirland...
» Une lettre au Commandant Alurn, adressée à toute la garde...
» La menace Rouge...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la Garde des Dragons Noirs :: LES JEUX OU NOUS SOMMES :: [F2P] Le Seigneur Des Anneaux Online :: Tranches de vie-
Sauter vers:  


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit