la Garde des Dragons Noirs

Communauté de joueurs de mmorpg
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Extrait du journal d'Elfewyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
O'Cothan

avatar

Nombre de messages : 1589
Age : 41
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: [Extrait du journal d'Elfewyn]   Mer 16 Avr 2008 - 17:18

[écriture très soignée]

Hier, Liewen m'a conviée à une soirée. Beaucoup de membres de la Confrérie allaient être présents. J'ai longuement hésité mais devant son insistance, j'ai finalement accepté de m'y rendre. Moi qui, depuis mon arrivée en ces terres, n'avais jamais voyagé hors du pays de Bree, me voilà embarquée dans un voyage jusqu'à Grand-Cave en Comté. Plusieurs fois sur le trajet j'ai manqué de faire demi-tour, de rentrer à l'auberge de Combe. Mais à chaque fois, c'est sa voix enjouée qui me faisait continuer : "Aller ! Viens, tu verras, on va bien s'amuser."

Une fois arrivée à Grand-Cave, le maître d'écurie m'indiqua le chemin vers les quartiers des résidences où habitait monsieur Guthanwig, notre hôte pour la soirée. Mais pourquoi allais-je donc à ce rassemblement ? J'allais rencontrer la petite Nolwenath que j'avais blessée en parlant de chasse aux ours, mais aussi Dame Cynedra qui avait eu l'air fort embêtée que je l'appelle par son nom à Bree... Plus j'y repensais et plus je me trouvais maladroite. Les quelque fois où j'avais tenté de passer outre ma timidité, j'avais gaffé... Une vraie cruche...

J'allais définitivement faire demi-tour lorsque je vis monsieur Zorglor, ce brave hobbit qui m'avait invitée à rejoindre la confrérie. Il était accompagné de dame Elizoma. Il nous indiqua le chemin pour rejoindre la maison de notre hôte, mais je préférai attendre l'arrivée de mon amie. Lorsque celle-ci arriva, je la vis accompagnée d'une autre dame, elfe (qui, je l'appris plus tard, se nomme Meleneth). Je ne comprends pas encore aujourd'hui pourquoi cela me troubla. Des questions affluaient dans ma tête "Qui est-ce ?", "D'où se connaissent-elles ?", "Pourquoi cette inconnue vient-elle à une réunion de la confrérie ?"... C'est l'esprit en tumulte que je les suivis à travers le quartier jusqu'au n°3 rue de la Herse.


Du monde était déjà rassemblé à l'extérieur de la maison quand nous y arrivâmes. Je restai en retrait, n'osant trop me mêler à la conversation. Il ne fallut pas attendre longtemps avant que Liewen ne propose d'entrer et de se mettre au chaud. Une fois à l'intérieur, j'avisai une chaise auprès du feu sur laquelle je m'assis. Je regardais l'agitation autour de moi lorsque je sentis le regard de Dame Cynedra sur moi. Me tenait-elle rigueur de ma bourde de l'autre jour à Bree ? Je n'osais croiser son regard mais elle vint vers moi, me demandant un coup de main pour amener les tonnelets qui étaient entreposés dans la pièce à côté. Ma satanée timidité m'a néanmoins empêché d'entamer plus avant la conversation.

La soirée se poursuivit sans anicroche. Dame Liewen animait les débats comme elle sait tant le faire, avec son admirable verve et son talent inné de la conversation. Et puis elle se proposa de nous jouer quelques morceaux de musique. Quel enchantement ! Mes yeux suivaient le mouvement de ses doigts sur l'instrument. J'avais l'impression d'être ailleurs comme si plus rien n'existait hormis Liewen et sa musique. Puis d'autres se mirent à jouer également. La nouvelle amie de Dame Liewen, Dame Meleneth, ainsi que Dame Elizoma se succédèrent alors.

Elles jouaient de charmante façon également. Mais malgré le talent plus que certain dont elles faisaient preuve, pourquoi ces airs me semblaient sonner autrement à mes oreilles ? Et encore une fois ma maladresse me fit empourprer lorsque je rappelai quelque peu abruptement que Dame Liewen m'avait promis des leçons de musique... Mais ma remarque que j'estimai trop direct la fit rire et elle ajouta qu'elle reconnaissait bien là une Rohirim...

Je restai encore quelque peu avec la compagnie, honte et colère se disputant mes pensées. Et puis, je décidai de les quitter, ce que je fis le plus discrètement possible. Personne ne sembla s'en apercevoir. Je n'allai pas loin cependant puisque je m'arrêtai sur la colline derrière la maison de Monsieur Guthanwig d'où je contemplai les environs paisibles du quartier. Et puis je les vis sortir, une à une, commençant par Dame Meleneth, seule. Et puis je vis sortir Dame Liewen ainsi que Damoiselle Nolwenath. Ces deux dernières s'attablèrent à la petite table dans le jardin. Je n'entendais pas leur conversation de là où j'étais et je finis par m'endormir au pied de la colline.

=======================================================================
Revenir en haut Aller en bas
 
[Extrait du journal d'Elfewyn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Extrait du journal d'un chasseur
» [extrait de WoW RPG & autres sources] La Lumière.
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la Garde des Dragons Noirs :: LES JEUX OU NOUS SOMMES :: [F2P] Le Seigneur Des Anneaux Online :: Tranches de vie-
Sauter vers:  


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit